pexels photo 4916532

Avez-vous d’autres conseils à partager sur les reprises de véhicules

Oui, bien sûr ! Nous avons déjà évoqué dans un précédent article les différentes étapes de la reprise d’un véhicule. Mais nous allons aussi voir comment faire pour obtenir le meilleur prix lorsque vous souhaitez vendre votre véhicule. En effet, il est important de savoir que le prix de vente d’une voiture dépend de plusieurs critères : son âge, son kilométrage, sa marque et son modèle. Mais il y a aussi des facteurs qui peuvent influencer le prix final de la voiture : sa côte sur le marché de l’occasion et les offres promotionnelles actuelles.

pexels photo 4916532

Reportage : L’expertise automobile après un accident

Les véhicules doivent être en bon état

Les véhicules doivent être en bon état et avoir une certaine ancienneté pour pouvoir espérer faire une bonne affaire. Un prix de vente bas est synonyme d’un mauvais état du véhicule.

Il faut également bien se renseigner sur le marché local, car les pratiques peuvent différer d’une région à l’autre.

La majorité des acheteurs sont en effet attirés par les voitures anciennes qui ont plus de cinq ans.

Les prix des voitures neuves sont souvent très élevés, ils peuvent atteindre jusqu’à 60 % de la valeur du véhicule neuf. De plus, un prix de vente bas correspond à un mauvais état du véhicule et ne reflète pas forcément sa qualité intrinsèque ou son potentiel d’utilisation future.

Les gens achètent souvent des voitures pour faire des économies et non parce qu’ils les adorent et qu’elles leur serviront longtemps.

Il existe beaucoup d’acheteurs qui pensent que lorsque la voiture devient trop chère à entretenir, il est temps de la changer. Faire une offre trop élevée au départ peut attirer les acheteurs qui recherchent le meilleur prix possible sans tenir compte de l’état du véhicule ou encore ceux qui veulent simplement vendre rapidement leur vieille voiture et profiter au maximum de l’argent qu’ils ont investi dedans au lieu de prendre soin d’elle correctement.

Laissez les véhicules dans un endroit sûr

Lorsque vous achetez une voiture d’occasion, il est important de la réviser et de l’inspecter avant de la mettre en vente.

Vous devrez également effectuer certaines tâches afin que votre automobile soit en parfait état et prête à être vendue.

Voici quelques conseils pour vous aider à prendre soin de votre voiture avant sa mise en vente : Réparer les problèmes mineurs : Les petites bosses ou les rayures peuvent facilement être réparées. Si vous n’avez pas le temps ou l’argent pour remplacer la pièce endommagée, ne faites rien du tout, car cela risquerait d’endommager votre voiture plus sérieusement.

Lire aussi :   Où puis-je trouver plus d'informations sur le code de la route

Inspectez toujours entièrement votre véhicule avant de le mettre en vente. Cela comprend l’intérieur et l’extérieur du véhicule, ainsi que son fonctionnement général (moteur, transmission) . Assurez-vous également que toutes les vitres sont bien fermés et que le moteur tourne correctement.

Négociez le prix avec le vendeur

Si vous souhaitez acheter une voiture d’occasion, sachez que le prix de vente est généralement négociable. Si vous ne souhaitez pas payer trop cher, mieux vaut faire preuve de perspicacité et bien connaître les rouages du marché des automobiles d’occasion.

Il faut savoir que la plupart du temps, un vendeur peut se montrer très conciliant avec l’acheteur. Si vous achetez un véhicule à un particulier, il est préférable de faire une offre au prix fort pour ensuite procéder à quelques petits arrangements avec le vendeur.

Vous pouvez par exemple proposer au vendeur un échange contre une autre voiture plus récente ou moins kilométrée. Cela permet d’avoir droit à quelques avantages supplémentaires comme des accessoires qui ne seraient pas inclus dans l’achat initial ou encore des pièces de rechange gratuites si le modèle n’est plus produit depuis longtemps.

Il faut savoir que les concessionnaires automobiles accordent généralement beaucoup moins d’importance aux négociations concernant la vente de voitures usagés par rapport à celle des voitures neuves : ce qui signifie qu’il y aura probablement moins de pression sur le prix du modèle en question. En revanche, si la transaction se fait entre particuliers et non via un professionnel automobile, il est conseillé d’être très attentif aux demandes du vendeur afin de profiter pleinement du potentiel de négociation offerte par ce type d’opération.

Obtenez une garantie

Il est important de faire attention lorsque vous achetez une voiture.

Vous pourriez bien être tenté d’utiliser votre bonne foi comme garantie, mais cela peut s’avérer risqué. Si un vendeur vous propose de payer le prix final en plusieurs versements, même après avoir fait l’acquisition du véhicule, soyez prudent : il y a des chances que ce ne soit pas une bonne affaire! Lorsque vous achetez une voiture auprès d’un particulier, il est possible que le prix déclaré soit sous-estimé ou qu’il y ait eu des travaux non comptabilisés. Pour éviter les problèmes potentiels, n’acceptez jamais de payer la totalité du prix en espèces. Assurez-vous toujours de savoir exactement combien coûtera réellement le véhicule au moment de l’achat et demandez à ce qu’on vous remette un reçu au moment de la transaction (pour éviter tout malentendu). Sachez aussi que si votre voiture tombe en panne ou est endommagée pendant la première année suivant son acquisition, elle pourrait être considérée comme perdue et non couverte par votre police d’assurance habitation ou automobile. Par contre, si vous achetez une voiture usagée qui n’a jamais été accidentée ni modifiée par rapport à sa configuration initiale (comme un pick-up), les assurances habitation et automobile peuvent couvrir les frais liés aux réparations (et non le prix d’achat). Sachez cependant que ces réparations ne seront probablement pas couvertes si elles sont effectuées sans autorisation préalable du fabricant et/ou du concessionnaire.

Lire aussi :   Estimation de véhicule

Vérifiez l’historique du véhicule

Acheter une voiture d’occasion peut être une bonne idée. Toutefois, il est important de vérifier l’historique du véhicule et de s’assurer qu’il n’a pas été impliqué dans un accident ou un sinistre. Cela peut vous éviter bien des ennuis par la suite. Pour consulter les antécédents d’un véhicule, rendez-vous sur le site web du Registre national des immatriculations (RNIS).

Vous pouvez y rechercher le numéro d’immatriculation du véhicule et connaitre son historique depuis sa mise en circulation. Si le véhicule a été impliqué dans un accident ou un sinistre, ces informations seront indiqués au verso de votre carte grise. Une fois que l’on obtient les informations relatives à l’historique du véhicule, il est important de s’assurer que tous les travaux qui ont été effectués sur celui-ci ont été réalisés conformément aux normes en vigueur. De plus, il est crucial de prendre connaissance des défauts connus du véhicule afin de ne pas se retrouver avec ceux-ci après la vente. Si le propriétaire actuel a remplacés certains composants importants sans avoir pris soin de changer la carte grise ou si certaines pièces n’ont pas était remplacée comme elles auraient dues l’être, cela peut poser problème par la suite !

Essayez le véhicule avant de l’acheter

Pourquoi ne pas essayer le véhicule avant de l’acheter ? Il y a plusieurs raisons qui peuvent vous pousser à acheter un véhicule dans une concession automobile. Si vous voulez acheter un nouveau véhicule, cela peut être une bonne idée de l’essayer avant de le prendre.

Vous pourrez ainsi mieux évaluer la qualité du véhicule et sa conformité aux attentes que vous en aviez au préalable. Ensuite, il faut savoir qu’il est possible de faire baisser les prix des voitures d’occasion : si le propriétaire du véhicule veut se débarrasser rapidement du bien, il sera capable de consentir à une réduction importante sur son prix initial. De plus, il est possible d’obtenir une garantie constructeur sur le nouveau modèle acheté . Cette garantie peut être valable pendant 2 ans ou 3 ans après l’achat du bien.

Lire aussi :   Puis-je recommencer mon code de la route en ligne si je n'ai pas réussi la première fois

Lorsque votre voiture sera immobilisée pour des réparations suite à un accident par exemple, cela permettra de couvrir les frais occasionnés par la panne. Dans tous les cas, il est important que lorsque vous essayez un modèle qui correspond à votre budget et à votre mode de conduite ,vous soyez certain qu’il soit parfaitement adapté à votre usage personnel et routier .

Faites attention aux pièges courants

Pour vendre votre voiture à un prix équitable, vous devez prendre en compte plusieurs critères.

Il faut être attentif aux différents paramètres qui peuvent influencer les estimations des professionnels. Ce sont ces derniers qui vont déterminer le prix auquel vous pouvez vendre votre voiture. Pour réussir la vente de votre véhicule, il est important d’être précis et méthodique. Pour estimer une voiture d’occasion, il est nécessaire de bien l’inspecter et de connaître son historique pour savoir si elle a été accidentée ou non. Cela va permettre d’estimer sa cote de façon objective et juste. Si la vente se déroule correctement, le prix affiché doit correspondre au marché du moment.

Dans les années 70/80, on pouvait reprendre une voiture jusqu’à 10% de sa valeur. Cela ne se fait plus aujourd’hui, car le marché automobile est très concurrentiel et il n’y a plus d’acheteur pour ce genre de produit.

 

A lire également